« L’homme sans talent », de Yoshiharu Tsuge


L’histoire

Un dessinateur de manga décide d’abandonner le dessin par lassitude. Velléitaire, il s’essaie à différentes activités, s’enthousiasme pour la vente d’appareils photos endommagés qu’il répare et revend à des collectionneurs. Son activité connait des hauts et des bas, il se lance ensuite dans la vente de pierres pour la décoration de jardins japonais miniatures.

Loin de compenser les revenus et le train de vie passé, ses nouvelles activités lui font perdre peu à peu l’estime et le soutien de sa femme. Tenté par l’oisiveté, fasciné par les marginaux, poètes et mendiants, il imagine une autre vie, misérable mais débarrassé de toutes ses obligations, travail, famille, argent. L’homme sans talent est ici un homme sans révolte, un être mélancolique, nostalgique et désarmé face au monde qui l’entoure. A travers son personnage, c’est l’auteur de cette presque-autobiographie qui s’interroge sur le sens de sa vie dans un Japon qu’il considère comme de plus en plus individualiste et occidentalisé.

L’auteur

Yoshiharu Tsuge est un auteur japonais de bande dessinée.  Influencé par Osamu Tezuka et les gekigas (mangas sombres abordant les problèmes sociétaux et destinés aux adultes).  Son influence auprès des auteurs des années 1970 a été déterminante. L’Homme sans talent est son seul manga paru en France (en 2004 chez Ego comme X). Il a été nommé en 2005 pour le Prix du meilleur album au Festival d’Angoulême.

imagebd1blog dessinateur dans manga

Lien

Un entretien passionnant avec l’auteur à lire sur le site des éditions ego comme x  c’est ici : http://ego-comme-x.com/spip.php?article549

Publié dans : manga |le 27 mars, 2012 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 11 avril 2012 à 7 h 00 min Gaël écrit:

    Ce manga, je l’ai trouvé sombre, très sombre… trop à mon goût! C’est une oeuvre dure et pessimiste.

    Répondre

Laisser un commentaire

kalexmity |
amourfille |
plgphilippeloiseaughezzo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | diopblog
| kokolecture
| Havana 505